Pourquoi faire appel à un cabinet spécialisé en cas de recouvrement international de créances ?

Le recouvrement international de créances est un processus complexe qui nécessite souvent des connaissances juridiques poussées et l’intervention d’un spécialiste.

De nombreuses entreprises doivent faire face à des retards de paiement. Dans certaines situations, elles peuvent avoir besoin d’un accompagnement spécifique pour procéder au recouvrement de leurs créances impayées. L’intervention d’un cabinet spécialisé en recouvrement de créances internationales permettra de mettre en place des actions concrètes et appropriées à chaque situation pour résoudre les litiges, aussi bien à l’amiable qu’au niveau judiciaire, et ce partout dans le monde.

Profiter d’une expérience forte dans le recouvrement de créances

Un cabinet spécialisé en recouvrement international de créances mettra à votre disposition un spécialiste qui saura adapter les procédures à votre situation. Ainsi, il sera capable d’estimer la pression nécessaire à exercer afin de maximiser les montants récupérés ou pour accélérer la procédure.

L’objectif d’un cabinet sera toujours de régler le maximum de situations à l’amiable pour éviter d’avoir recours à des procédures judiciaires longues et coûteuses. 

Les spécificités des pays concernant les retards de paiement

Le règlement à l’amiable s’effectue naturellement et s’avère efficace dans les pays occidentaux ou à tradition anglo-saxonne comme l’Australie.
Les principaux motifs de retard diffèrent selon les pays : au Royaume-Uni ou en Allemagne, ils indiquent que le débiteur rencontre un problème car il s’agit de pays qui ont pour habitude de ne pas faire traîner les impayés

En Allemagne, un simple échange oral permet de débloquer une situation tandis qu’en Belgique l’intervention d’un tiers s’avère efficace.
Aux Pays-Bas, le débiteur justifiera généralement son retard en communiquant par exemple ses chiffres financiers.
Enfin, la Suisse a pour coutume de trouver un compromis dans les négociations. 

Certaines entreprises du sud de l’Europe sont davantage sujets aux retards de paiement, non par volonté mais à cause du contexte économique tendu du pays et donc des difficultés de paiement engendrées. Ainsi, le Portugal et l’Italie procèdent souvent à des règlements bien après 60 jours.

En Europe de l’Est, la Pologne a pour habitude d’utiliser les retards de paiement pour bénéficier du meilleur taux de change monétaire possible.

Au-delà des frontières européennes, on retrouve aussi des spécificités liées à certains pays. Par exemple, au Japon et en Chine le non-paiement des dettes est très mal perçu, on peut donc s’attendre à un problème de solvabilité ou un litige commercial. Au Brésil ou en Inde, le litige commercial fait partie des négociations afin de réduire le montant de la créance.

À quel moment contacter un spécialiste du recouvrement de créances ?

Le recours à un professionnel est nécessaire lorsque votre client ne réagit pas aux différentes relances. Après la date d’échéance, le recouvrement des factures peut être confié à un cabinet spécialisé qui contactera alors le débiteur en votre nom et échangera dans la langue de votre client. Ce dernier point est particulièrement important car il s’agit d’un élément crucial dans les négociations. Ainsi, négocier en anglais avec une entreprise polonaise a de fortes chances d’être mal perçu.

Le spécialiste saura aussi s’adapter aux spécificités de chaque pays : exercer une forte pression s’avèrera efficace avec un interlocuteur polonais, italien ou portugais. En revanche, cela ne fonctionnera pas avec une entreprise basée en Chine qui privilégiera la négociation.

Enfin, le cabinet spécialisé dans le recouvrement international de créances bénéficie aussi de relais locaux qui sont parfois indispensables pour relancer le client. C’est notamment le cas au Maroc, en Turquie et en Russie.

Vous l’aurez compris, travailler avec un professionnel du recouvrement présente de nombreux avantages pour éviter d’engager des procédures judiciaires longues et coûteuses, ce qui aurait au final des conséquences négatives sur l’activité de votre entreprise.